Vous sortez du CFA ? Que vous rejoignez un cabinet d’avocats ou que vous vous installiez à votre compte, une des fondations de votre succès sera votre capacité à trouver vos premiers clients.

Quelques conseils pour trouver vos premiers clients, puis de nouveaux clients régulièrement.

Faites jouer votre réseau

Au moment où vous vous installez en qualité d’avocat, prévenez tout votre cercle relationnel : vos amis, votre famille seront vos meilleurs ambassadeurs ! Ils vous connaissent personnellement, ont suivi votre parcours et seront donc les premiers à vous recommander à l’une de leurs connaissances qui aurait besoin d’un avocat. 

Ne négligez donc aucune piste ! Tenez-les informés des dernières nouvelles : ce que vous faites, quelle est votre spécialité, quel cabinet venez-vous de rejoindre ou bien où est situé le cabinet que vous venez de monter, etc.

Même si vous pensez avoir un tout petit réseau, il est forcément plus important que ce vous imaginez. Et les recommandations effectuées par votre réseau pourront avoir un effet “boule de neige” très rapide.

Une astuce supplémentaire : n’hésitez pas à tenir à jour un fichier de prospects pour répertorier tous les contacts obtenus ces derniers temps, et relancer les personnes concernées en temps voulu.

Développez votre présence sur Internet

Avec plus de 67 000 avocats en France recensés en 2018, la concurrence est rude.

Pour vous différencier, et trouver vos premiers clients : pas le choix, vous devez être plus visible.

1. Créer votre site Internet

Premièrement, votre site Internet vous donnera l’occasion de vous présenter : vos diplômes, votre profil, votre manière de travailler… et surtout, le plus important : de quelle manière vous pouvez aider le visiteur. Le prospect vient en effet chercher une information sûre, qu’il cherche à appliquer à sa situation. En lui offrant l’information recherchée, vous l’avez aidé et il sera alors plus enclin à faire appel à vous.

Vous pouvez aussi en profiter pour présenter des cas que vous venez de traiter, et mettre à jour votre site dès que votre cabinet connaît une actualité.

Conseil bonus : le nom de domaine que vous allez choisir pour votre site est crucial, réfléchissez-y avec attention.

2. Mettre à jour votre blog

Une fois que votre site est en ligne, il est temps de commencer à rédiger du contenu pour votre blog.

En partageant vos connaissances, vous attirerez des clients. Idéalement, chaque article de blog parlera d’un problème rencontré (et auquel le visiteur pourra s’identifier) et des solutions apportées.

C’est aussi une opportunité pour partager les dernières actualités de votre cabinet, et vous connecter à des clients potentiels.

Gardez bien en tête que les posts que vous écrivez doivent attirer des clients, les amener à vous contacter. Et donc augmenter le nombre de vos clients.

3. Réseaux sociaux

Avoir un blog est un excellent moyen de se lancer sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn… choisissez la plateforme en fonction de votre spécialité et expertise, et de là où vos clients potentiels passent du temps.

Une fois familiarisé avec le monde des réseaux sociaux, vous pourrez, occasionnellement, créer des promotions telles que “Obtenez une consultation gratuite”.

Être créatif et poster régulièrement sont les clés du succès dans le monde des réseaux sociaux.

Vous pensez sûrement que cela demande trop de temps pour pas grand chose en retour mais nous pouvons vous garantir que cela vaut le coup !

4. Système de réservation et gestion d’agenda

Pour réduire les coûts, et peut-être éviter d’embaucher un(e) assistant(e), vous pouvez vous créer votre propre système de réservation et de gestion d’agenda.

Il s’agit d’une simple page web, vers laquelle vous pouvez rediriger vos clients (prospects et actuels), afin qu’ils réservent un créneau avec vous en quelques clics.

Les avantages sont nombreux :

  • Obtenir de nouveaux leads,
  • Trouver ses premiers clients en tant que jeune avocat,
  • Être guidé par Allia, votre assistante personnelle, pour configurer votre agenda en ligne et système de réservation de créneau,
  • Faire partie d’un réseau de recommandations, où tous types de projets émergent,
  • Améliorer l’image de votre cabinet.

Soyez un(e) vrai(e) commercial(e)

Pour trouver vos premiers clients, puis développer votre clientèle, mettez-vous dans la peau d’un vrai commercial : première consultation gratuite, participation active à des forums, présence à des salons et conférences… vous devez, votre cabinet et vous, être visible.

Rédiger des articles sur des sujets que vous maîtrisez parfaitement, les publier autre part que sur votre blog, est l’une des meilleures manières de convaincre un client de faire appel à vos services.

Vous pouvez même envisager de répondre à des interviews ou de réaliser des vidéos.

Les limites du démarchage

Attention néanmoins, en France, la publicité est très réglementée pour les professions juridiques.

Quelques rappels :

  • La publicité / démarchage par SMS est interdit,
  • Les comparatifs et contenus dégradants sont interdits,
  • Le démarchage direct (sur un forum par exemple) est interdit, d’où la subtilité de toujours donner une information avec plus-value,
  • Les tracts, affiches, spots télé ou radio, films publicitaires sont interdits.

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à trouver vos premiers clients.

Gardez à l’esprit que ce n’est pas parce que vous êtes un jeune avocat que vous n’avez pas les compétences ou l’expertise pour ouvrir votre propre cabinet ou développer votre réseau de clients. Tout ce qu’il faut, c’est un peu d’organisation, de travail et une touche de créativité…